affligé


affligé

affligé, affligée nom Personne qui est profondément attristée par un malheur.

affligé, ée
adj.
d1./d Qui ressent de l'affliction.
d2./d Qui est éprouvé par un malheur, un désagrément. Pays affligé par la peste.
Elle est affligée d'un mari grincheux.

⇒AFFLIGÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de affliger.
II.— Emploi adj.
A.— Vx. Affecté d'un mal physique. ,,Appliquer un remède, une fomentation sur la partie affligée`` (Ac. 1798-1878).
B.— Qui éprouve ou manifeste de l'affliction :
1. Au dix-neuvième siècle, nous le proclamons avec joie et avec orgueil, le but de la France, c'est le peuple, c'est l'élévation graduelle des intelligences, c'est l'adoucissement progressif du sort des classes nombreuses et affligées, c'est le présent amélioré par l'éducation des hommes, c'est l'avenir assuré par l'éducation des enfants.
V. HUGO, Le Rhin, 1842, p. 472.
2. Or, un matin, un commissionnaire apporta à Leuillet un mot éperdu de la pauvre femme. Souris venait de mourir subitement de la rupture d'un anévrisme. Il eut une secousse épouvantable, car ils étaient du même âge, mais presque aussitôt une sensation de joie profonde, de soulagement infini, de délivrance lui pénétra le corps et l'âme. Mme Souris était libre. Il sut montrer cependant l'air affligé qu'il fallait, il attendit le temps voulu, observa toutes les convenances. Au bout de quinze mois, il épousa la veuve.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Le Vengeur, 1883, pp. 910-911.
En partic., dans un cont. relig. Qui est accablé par une épreuve envoyée par Dieu :
3. On s'imagine ici, dans la paroisse, que tu es heureuse de ta vie parce que tu fais la charité, parce que tu soignes les malades et que tu consoles ceux qui sont affligés; et que tu es toujours là avec ceux qui ont de la peine. Mais moi, moi Hauviette, je sais que tu es malheureuse.
Ch. PÉGUY, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc, 1910, p. 16.
4. ... moi aussi, je puis donc être triste — non pas affligée, douloureuse ou même désolée car, enfin, Notre-Dame était désolée au pied de la croix — mais triste, de cette tristesse aussi froide que l'enfer!
G. BERNANOS, La Joie, 1929, p. 594.
5. LA SŒUR FLAVIE. — Pauvre sœur de Sainte-Flavie, ah! tu es bien à plaindre. Hélas, que j'ai de douleur! je ne sais où j'en suis. LE PRÉVÔT DE L'ÎLE, à une des sœurs qui pleure. — Eh quoi, ma sœur, ne voulez-vous pas être affligée? Tous les grands saints l'ont été.
H. DE MONTHERLANT, Port-Royal, 1954, p. 1027.
III.— Emploi subst.
A.— Personne qui est dans l'affliction. Consoler les affligés, pauvre affligée (Ac. t. 1 1932) :
6. L'amour céda au devoir; Estelle resta seule, et chacun s'empressa d'offrir des consolations à la belle affligée. Elle accepta celles d'un général qui rentrait en France pour cause de blessure; ...
V. DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 337.
En partic., dans un cont. relig. Personne accablée par une épreuve envoyée par Dieu :
7. ... quoy que la sainte fût morte, elle serait encore plus que lorsqu'elle étoit vivante, la mère charitable des pauvres, le refuge assuré des affligés, ...
Ch. DE MONTALEMBERT, Hist. de sainte Elisabeth de Hongrie, 1836, p. 278.
8. Quoi, n'y a-t-il personne ici qui souffre? Vraiment, quand je me retourne vers vous, ô mes frères et sœurs, il n'y a pas d'affligés parmi vous? C'est vrai, il n'y a pas de péché et pas de douleur? Point de mère qui ait perdu son enfant? Pas de failli sans que ce soit sa faute? Point de jeune fille que son fiancé a lâchée parce que le frère a mangé sa dot? Point de malade que le médecin a jugé et qui sait qu'il n'y a plus d'espoir?
P. CLAUDEL, La Messe là-bas, 1919, pp. 494-495.
B.— Pop. et arg. :
9. Affligé. Estropié; mal bâti; malade.
Ch.-L. CARABELLI, [Langue populaire].
10. Affligé. (espèce d'). Espèce d'idiot.
Ch.-L. CARABELLI, [Langue militaire].
STAT. — Fréq. abs. litt. :782. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 2 242, b) 1 063; XXe s. : a) 657, b) 446.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affligé — affligé, ée (a fli jé, jée) part. passé. 1°   Atteint d un malheur. Affligé d une peste terrible. Affligé d un cancer. Affligé par tant de maux. •   [Gens] qui, par la délicatesse de leur complexion ou le dérangement de leur santé, sont affligés… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • affligé — Affligé, [afflig]ée. part. pass. Il a la sign. de son verbe. Il est quelquefois subst. Un pauvre affligé. consoler les affligez …   Dictionnaire de l'Académie française

  • afflige — …   Useful english dictionary

  • flige — afflige …   Dictionnaire des rimes

  • fligé — affligé …   Dictionnaire des rimes

  • affligée — ● affligé, affligée nom Personne qui est profondément attristée par un malheur …   Encyclopédie Universelle

  • ije — afflige attige aurige autoneige beige boule de neige callipyge chasse neige corrige cotons tiges demi tige dirige défige déneige désoblige exige fige fustige félibrige grébige lige litige lévige motoneige neige néglige oblige perce neige pige… …   Dictionnaire des rimes

  • affliger — [ afliʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1120; lat. affligere « frapper, abattre » 1 ♦ Littér. Frapper durement, accabler (d un mal, d un malheur). « Les maux qui affligent la terre » (Lamennais). Être affligé d une infirmité. Plaisant Pourvoir d… …   Encyclopédie Universelle

  • affliger — (a fli jé. On met un e muet après le g devant l a et l o) v. a. 1°   Causer un grand dommage, désoler, tourmenter. De longues guerres ont affligé l Europe. Un grand malheur eût affligé l État. Être affligé d une maladie cruelle. Le choléra, parti …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • triste — [ trist ] adj. • XIIe; trist Xe; lat. tristis I ♦ 1 ♦ Qui est dans un état de tristesse. ⇒ abattu, affligé, 1. chagrin, découragé, 1. morose, sombre. Être triste, tout triste. « Ô triste, triste était mon âme À cause, à cause d une femme »… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.